Sénégal-Senghor : "On aurait pu craindre le pire"

30 novembre 2012 à 13h03 par La rédaction



Le pire a été évité par les autorités sénégalaises. A l'annonce des sanctions prises par le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football envers le Sénégal après les incidents survenus face à la Côte d'Ivoire, la Fédération sénégalaise (FSF) a vu le stade Léopold Sedar Senghor être frappé d'une suspension d'un an. Une sanction accompagnée d'une amende de 100 000 dollars, qui sera réduite de moitié si aucun incident similaire n'est à déplorer durant les deux prochaines années. Un véritable soulagement pour la FSF, qui redoutait une longue période de huis clos ou pire, la suspension de la sélection de toute compétition. Sauf que ce sursis (...)

> Lire la suite