Sénégalais tués en Italie: Dakar veut faire la lumière sur un "meurtre odieux"

Par La rédaction

DAKAR (AFP) - (AFP)

Le gouvernement du Sénégal s'est déclaré indigné par "le meurtre odieux" de deux vendeurs ambulants sénégalais à Florence, en Italie, par un militant d'extrême-droite et est décidé à "faire toute la lumière sur cette affaire", selon un communiqué transmis mercredi à l'AFP.

"Le gouvernement du Sénégal exprime son indignation suite au meurtre odieux perpétré sur deux de nos compatriotes vivant en Italie", souligne ce communiqué du porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Moustapha Guirassy.

Il "tient à préciser qu'aucun effort ne sera ménagé pour faire toute la lumière sur cette affaire en vue de prendre les mesures qui s'imposent", ajoute le texte, sans préciser la nature de ces mesures.

Gianluca Casseri, un habitant de Florence (centre) a tué mardi, sur un marché de la banlieue nord de la ville, deux vendeurs sénégalais qui sont morts sur le coup.Un troisième, âgé de 37 ans, a été conduit dans un état jugé très grave dans un hôpital de la capitale toscane."Il restera paralysé à vie", selon un porte-parole de la police.

Selon des témoignages cités sur le site internet du quotidien La Repubblica, l'auteur de l'agression, un homme corpulent aux cheveux poivre et sel, arrivé sur place à bord d'un véhicule blanc, a tiré trois coups de feu avant de repartir.Il s'est ensuite suicidé, après avoir blessé par balles deux autres personnes dans le centre historique de Florence.

Selon les médias italiens, Gianluca Casseri, un homme solitaire et déprimé souffrant de diabète, était membre de l'organisation d'extrême droite Casa Pound.