Seychelles: neuf pirates somaliens condamnés à 22 ans de prison

17 décembre 2010 à 16h20 par La rédaction

NAIROBI (AFP)

La Cour suprême des Seychelles, un archipel de l'Océan indien, a condamné neuf pirates somaliens à 22 ans de prison chacun, ont indiqué les bureaux du procureur général du pays dans un communiqué.

"Une page d'histoire a été écrite à la Cour suprême des Seychelles le 15 décembre avec la décision du juge Gustave Dodin dans la première affaire de piraterie a être jugée selon le nouveau chapitre 65 du code pénal", indique le communiqué reçu vendredi.

Les pirates condamnés avaient capturé un bateau de pêche seychellois, le Galate, en mars dernier, mais ils étaient tombé en panne d'essence en tentant de revenir vers la Somalie.Ils avaient pris possession d'un petit bateau à voile iranien, l'Al-Ahmadi, mais ils avaient fini par être capturés par les garde-côtes seychellois, sans qu'il n'y ait de victime malgré des échanges de tirs.

Face à l'armada internationale déployée depuis 2008 dans le Golfe d'Aden pour les mettre en échec, les pirates ont étendu leur périmètre d'action plus au large de l'Océan indien, et notamment vers les Seychelles, un archipel de 115 îles peuplé de 85.000 habitants.

Les Seychelles sont devenu cette année le deuxième pays du littoral de l'Océan Indien, après le Kenya, à avoir accepté de juger les pirates arrêtés en haute mer par les forces maritimes internationales.

Onze pirates ont déjà été condamnés en juillet dernier et quinze sont en attente de jugement, mais les Seychelles ont prévenu que la seule prison dont le pays dispose ne permettrait pas de détenir tous les pirates qui seraient jugés sur son sol.

Le Kenya a de son côté renoncé à l'automne dernier à reconduire des accords similaires passés avec l'Union européenne et d'autres puissances occidentales, invoquant notamment un risque de surcharge de ses tribunaux et prisons.