Sierra Leone: après 3 ans au pouvoir, Koroma vante un meilleur accès aux soins

17 septembre 2010 à 16h21 par La rédaction

FREETOWN (AFP)

Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma a présenté l'amélioration de l'accès aux soins médicaux comme l'un des grands succès de son gouvernement, vendredi, trois ans après son accession au pouvoir.

Ernest Koroma, qui a été élu en septembre 2007 4e président de ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest et veut se représenter en 2012, a également affirmé que l'électrification de la capitale, Freetown, et l'amélioration du climat des affaires avaient contribué à la croissance économique.

Dans un discours à la télévision nationale, le chef de l'Etat a affirmé que la Sierra Leone tirait bénéfice du programme de 90 millions de dollars (67 millions d'euros) qui offre la gratuité des soins aux femmes enceintes, aux jeunes mères et aux enfants de moins de cinq ans, depuis le mois d'avril.

Selon lui, la quasi-totalité des mères allaitantes et des femmes enceintes "se plaignaient de ne pas pouvoir accéder aux hôpitaux et aux cliniques du fait de l'importance des frais"."Maintenant, c'est fini", a-t-il dit.

"En trois mois (en 2007), nous avions électrifié la capitale qui était présentée comme la cité la plus sombre d'Afrique", a-t-il soutenu.

Le chef de l'Etat a également assuré qu'en dépit de la crise financière mondiale, le taux de croissance avait été de 5,5% en 2008 et 4% en 2009, soit "le double du taux de croissance moyen en Afrique".

"Nous avons abaissé plusieurs barrières pour l'activité économique dans le pays, et avons fait de la Sierra Leone l'endroit où il est le plus facile de démarrer une affaire dans la sous-région", a-t-il affirmé.

Ce pays anglophone d'Afrique de l'ouest de moins de 6 millions d'habitants avait été ravagé par une guerre civile, qui avait fait quelque 120.000 morts de 1991 à 2002.Il reste l'un des pays les plus pauvres du monde et son économie est très dépendante de l'aide étrangère.