Six morts en Somalie dans des combats entre forces du Puntland et islamistes

Par La rédaction

MOGADISCIO (AFP)

Des combats opposant des forces de sécurité du Puntland, région autoproclamée autonome du nord-est de la Somalie, à des milices proches d'Al-Qaïda, ont fait six morts, a indiqué un responsable militaire du Puntland.

Les hommes de main d'un seigneur de guerre local, Mohamed Said Atom, ont attaqué une base militaire des forces du Puntland qui les en avaient chassés mercredi près des montagnes de Galgala (nord-est).

"Une attaque surprise a été lancée par des terroristes sur l'une des bases près de Galgala.Ils ont été repoussés et quatre de leurs militants ont été tués", a déclaré le colonel Omar Abdulahi, un responsable de la sécurité du Puntland.

"Malheureusement, nous avons perdu deux soldats et trois autres ont été blessés", a-t-il ajouté.

Les forces de sécurité du Puntland avaient annoncé mercredi qu'elles avaient repris le contrôle de la dernière base occupée par des hommes de Said Atom, qui a fait l'objet de sanctions de l'ONU pour avoir violé l'embargo sur les armes en Somalie.

Mohamed Said Atom a établi plusieurs camps dans la chaîne montagneuse de la région de Sanaag (nord-est).Il est considéré comme le représentant des shebab dans la région par les autorités puntlandaises.