Six "suspects" faits prisonniers par l'armée mauritanienne au Mali

20 septembre 2010 à 12h38 par La rédaction

NOUAKCHOTT (AFP)

Six individus suspectés d'être en lien avec Al-Qaïda Maghreb islamique (Aqmi) ont été "faits prisonniers" par l'armée mauritanienne au cours de son offensive dans le nord du Mali, a déclaré lundi une source sécuritaire à Nouakchott.

"Ces six suspects ont été faits prisonniers par nos forces armées mais il est prématuré de donner des indications sur leur identité ou leur degré d'implication dans la nébuleuse terroriste", a indiqué la même source.

Cette source n'a donné aucune précision sur les circonstances dans lesquelles ces personnes ont été arrêtées.

L'armée mauritanienne avait entamé vendredi une opération militaire contre Aqmi, dans la région de Tombouctou (nord du Mali), près de la frontière mauritanienne.

Selon différentes sources dans la région, un lieutenant de l'islamiste algérien Abdelamid Abou Zeid, Yahya Abou Hamame, dirigeait, côté Aqmi, les combats contre l'armée mauritanienne.

Après des combats meurtriers, l'armée mauritanienne avait fait intervenir dimanche un avion pour bombarder une colonne de véhicules qui, selon elle, transportaient des membres d'Aqmi.

Selon des témoins et hommes politiques au Mali, des civils avaient été tués (deux femmes) et blessés (quatre hommes) au cours de ce raid aérien.