Somalie: 12 soldats tués dans une attaque d'une base par des shebab

19 septembre 2015 à 12h37 par La rédaction

Mogadiscio (AFP)

Douze soldats somaliens ont été tués dans une attaque des insurgés islamistes shebab, affiliés à Al-Qaida, qui ont également essuyé des pertes, ont affirmé un responsable de l'armée et un témoin.

L'attaque s'est produite vendredi matin dans une base militaire somalienne dans la région de Yaq-Bariweyne, à environ 100 kilomètres au sud de la capitale Mogadiscio. 

"Plusieurs miliciens ont également été tués pendant les combats", a assuré Mohamed Adan, un responsable de l'armée somalienne. 

Des témoins ont affirmé que des miliciens avaient attaqué le camp, volé du matériel militaire et s'étaient enfui. 

"Les combattants shebab ont pris le contrôle du camp, qu'ils ont pillé.Les commandants se sont adressés aux habitants du village, ils ont assuré que bientôt, la charia serait de nouveau en place", a rapporté un témoin local, Abdirahman Somow.

"Les moudjahidines ont mené un raid à l'aube sur le camp militaire de Yaq-Bariweyne, près de 15 soldats apostats ont été tués et énormément de matériel militaire saisi", ont également assuré les shebab dans un communiqué publié sur un site internet. 

Les shebab, chassés depuis mi-2011 de Mogadiscio puis de leurs principaux bastions du centre et du sud somaliens, continuent de mener des opérations de guérilla et des attentats-suicides contre la force militaire de l'Union africaine en Somalie (Amisom), qui a ainsi perdu au moins 50 soldats ougandais lors de l'attaque au début du mois de leur base du sud du pays.

L'Amisom compte quelque 22.000 soldats en Somalie, provenant d'Ouganda, du Burundi, de Djibouti, du Kenya et d'�?thiopie.qui épaulent les forces progouvernementales somaliennes.