Somalie: au moins douze tués dans des combats

19 octobre 2010 à 6h47 par La rédaction

MOGADISCIO (AFP)

Au moins douze combattants ont été tués lundi dans des combats opposant insurgés islamistes shebab et forces pro-gouvernementales près de la ville de Beledweyne, dans le centre de la Somalie, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Les affrontements, les plus violents depuis plusieurs semaines, ont débuté lundi au cours de la matinée dans des montages proche de cette ville à 300 km au nord de Mogadiscio et voisine de la frontière avec l'Ethiopie.

"Nous avons attaqué et défait l'ennemi ce matin, nous avons pris le contrôle de plusieurs de leurs positions", a affirmé à l'AFP Dahir Abdulle, un commandant des forces pro-gouvernementales dans la région.

"Plus de dix personnes ont été tuées pendant les combats, la plupart dans les rangs des shebab", a-t-il précisé.

Localité stratégique, Beledweyne est régulièrement le théâtre d'affrontements entre insurgés islamistes, forces du gouvernement et milices claniques.

"De violents combats ont éclaté à l'aube et ont duré jusqu'à la nuit.Tous les belligérants ont subi de lourdes pertes.Des témoins dans la zone ont fait état de 12 morts, tous des combattants", a expliqué un notable de la ville, Ali Moalim Said.

"La situation est très tendue dans toute la région maintenant et il est clair que les combats ne sont pas terminés, alors que les deux côtés ont encore renforcé leurs positions ce (lundi) soir", a estimé cette source.

Les affrontements se sont multipliés ces derniers jours dans le centre de la Somalie entre forces pro-gouvernementales et insurgés shebab.

Les shebab qui se réclament d'Al-Qaïda, ont juré la perte du fragile gouvernement de transition du président Cheikh Sharif Ahmed, soutenu par la communauté internationale, dont l'autorité se limite à quelques quartiers de Mogadiscio et localités frontalières de l'Ethiopie.