Somalie: Ban Ki-moon à Mogadiscio pour une visite surprise sans précédent

Par La rédaction

MOGADISCIO (AFP) - (AFP)

 Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est rendu vendredi à Mogadiscio pour une visite surprise, sans précédent, dans la capitale somalienne, a constaté un journaliste de l'AFP.

C'est la première fois, depuis le début de la guerre civile somalienne en 1991, qu'un secrétaire général de l'ONU effectue une visite à Mogadiscio.Les visites à haut niveau sont d'une façon générale extrêmement rares dans la capitale somalienne, l'une des plus dangereuses au monde.

Selon le journaliste de l'AFP, M. Ban a été accueilli à l'aéroport de Mogadiscio par le Premier ministre Abdiweli Mohamed Ali et des responsables de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), qui soutient le fragile gouvernement de transition contre les insurgés islamistes shebab.

"La délégation est escortée par l'Amisom et des forces de sécurité somaliennes, (M.Ban) donnera une conférence de presse au palais présidentiel avec le Premier ministre," a affirmé Abdirasak Mohamed, un responsable du ministère somalien de l'Information, à l'AFP.

Le secrétaire général ne rencontrera cependant a priori pas le président somalien, Sharif Cheikh Ahmed, absent de Mogadiscio.

La sécurité a été renforcée dans la capitale somalienne à l'occasion de la visite du secrétaire général, qui portait à son arrivée à l'aéroport un gilet par-balles estampillé Nations unies, et était accompagné d'un garde du corps casqué.A l'arrivée de la délégation, les routes ont été bloquées à la circulation.

Mogadiscio a été ces dernières années le théâtre de violents affrontements entre les troupes progouvernementales soutenues par l'Amisom et les shebab, les islamistes armés somaliens, jusqu'à ce que ces derniers abandonnent leurs principales positions dans la capitale en août.

Depuis, la capitale reste cependant la cible de régulières attaques à la grenades ou à la voiture piégée.