Somalie: forces gouvernementales et éthiopiennes approchent d'une ville-clé du Sud

Par La rédaction

MOGADISCIO (AFP) - (AFP)

Des troupes éthiopiennes et du gouvernement somalien de transition (TFG) s'approchaient jeudi de la localité de Hudur, dans le sud-ouest de la Somalie, évacuée par les insurgés islamistes somaliens shebab qui la tenaient, ont rapporté des responsables et des témoins.

Située à environ 90 km de la frontière éthiopienne et à 300 km au nord-ouest de Mogadiscio, Hudur, désertée par une partie de ses quelque 7.000 habitants, est la capitale de la région de Bakol, contrôlée par les shebab qui ont dû abandonner en février aux forces éthiopiennes leur bastion de Baïdoa, capitale de la région de Bay voisine.

"Les soldats somaliens, soutenus par les forces éthiopiennes, sont désormais très proches de Hudur et ils devraient prendre le contrôle de la localité dans les heures qui viennent", a estimé le député Mohamed Ibrahim, joint à Baïdoa.

"Les combattants shebab ont tenté de tendre des embuscades à nos forces, mais mais ils ont été vaincus tard mercredi et ont fui la zone", a-t-il ajouté.

Un commandant shebab a confirmé des combats mais nié que ses hommes aient battu en retraite.

"Le convoi de l'ennemi tentant de s'emparer d'Hudur est tombé dans une embuscade des moudjahidine et beaucoup de leurs soldats ont été tués et des véhicules blindés détruits", a déclaré ce chef shebab, qui a requis l'anonymat.

Des témoins ont néanmoins confirmé que les combattants shebab avaient, jeudi à l'aube, évacué la ville, désormais sans présence armée.