Somalie: les shebab prônent l'attaque des ambassades d'Ouganda et du Burundi

30 juillet 2010 à 12h15 par La rédaction

DUBAI (AFP)

Les insurgés somaliens shebab liés à Al-Qaïda ont appelé à des attaques contre les ambassades de l'Ouganda et du Burundi, les deux seuls pays contributeurs à la Force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), rapporte vendredi un centre de surveillance des sites islamistes.

Dans une vidéo diffusée par la "chaîne d'informations" des militants islamistes, le porte-parole des shebab cheikh Mukhtar Robow appelle "à des attaques contre les ambassades de l'Ouganda et du Burundi dans le monde entier", rapporte le groupe américain IntelCenter.

Les insurgés radicaux ont promis jeudi de transformer la capitale somalienne Mogadiscio en cimetière pour les troupes de l'Union africaine (UA), alors que l'organisation panafricaine a annoncé cette semaine que 4.000 soldats supplémentaires allaient rejoindre l'Amisom.

Cheikh Mohamoud Rage, un autre porte-parole des shebab, a prévenu qu'un renforcement de l'Amisom, actuellement composée de 6.000 soldats ougandais et burundais, ne ferait qu'intensifier leur jihad.

Dans cette vidéo en langue anglaise, les shebabs réitèrent aussi leur revendication des attentats de Kampala, qui ont fait 76 morts le 11 juillet parmi les nombreux spectateurs venus regarder la finale du Mondial dans deux restaurants, indique IntelCenter.

Les attaques du 11 juillet sont les pires qu'ait connu l'Afrique de l'Est depuis les attentats de 1998 contre les ambassades américaines à Nairobi et Dar es-Salaam, revendiquées par Al-Qaïda.

En 2007, l'Ouganda a été le premier pays à soutenir le déploiement de l'Amisom, qui reste le principal obstacle empêchant les shebab de prendre le contrôle de la capitale somalienne.

D'après IntelCenter, les shebab ont annoncé "le lancement de leur propre +chaîne d'informations+ le 27 juillet".