Somalie: pas de vote de confiance pour le nouveau gouvernement

22 novembre 2010 à 14h42 par La rédaction

MOGADISCIO (AFP)

Les députés somaliens ont reporté sine die leur vote de confiance au gouvernement du nouveau Premier ministre Mohamed Abdullahi Mohamed, faute d'accord sur les modalités de ce vote.

Près de 387 députés se sont réunis à partir de 11H30 locales (8H30 GMT) dans l'enceinte du Parlement à Mogadiscio, dans la partie de la capitale sous contrôle gouvernemental.

Ils devaient voter la confiance au nouveau cabinet du Premier ministre Abdullahi Mohamed, nommé le 14 octobre par le président Sharif Cheikh Ahmed.

"(...) Mon rôle est d'assurer le bon déroulement du processus, et je suggère que nous votions la confiance au gouvernement en usant du bulletin secret", a déclaré en préambule le président de l'Assemblée, Sharif Hassan Cheikh Adan.

Cette proposition a suscité de vives protestations et des débats houleux parmi les députés dont certains souhaitaient un vote à main levée.

Faute d'accord, le président de l'Assemblée a finalement clôturé la séance sans aucun vote, ne donnant pas de date pour une prochaine réunion.

"Ils ont failli en venir aux mains (...), de nombreux députés voulaient voter à main levée", a expliqué un député, Mohamed Dhere.

Le nouveau Premier ministre avait été nommé en remplacement d'Omar Abdirashid Sharmarke, démissionnaire fin septembre après un long conflit avec le président Sharif qui avait paralysé pendant de longs mois le fonctionnement des institutions de transition (TFG).

Le nouveau gouvernement, d'abord annoncé comme resserré avec seulement 18 membres, compte finalement 27 ministres et 18 vice-ministres, issus en majorité de la diaspora somalienne aux Etats-Unis et au Canada.