Somalie: un deuxième avion du PAM à Mogadiscio

Par La rédaction

NAIROBI (AFP) - (AFP)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a poursuivi vendredi son pont aérien vers la Somalie pour venir en aide aux victimes de la sécheresse, avec l'arrivée d'un deuxième avion à destination de Mogadiscio, a annoncé l'agence onusienne dans un communiqué.

"Le second vol est arrivé aujourd'hui (vendredi) à Mogadiscio", avec à son bord une nouvelle cargaison de suppléments nutritionnels pour enfants souffrant de malnutrition, indique ce communiqué.

Le pont aérien avait débuté mercredi, avec un premier avion du PAM en provenance de Nairobi transportant 10 tonnes d'aide.De violents combats jeudi dans la capitale entre la force africaine (Amisom) et les insurgés shebab avaient fait craindre un moment l'interruption de l'opértion aérienne.

Des affrontements sporadiques se poursuivaient vendredi matin sur les lignes de front, a-t-on constaté.

"A ce jour, le PAM a acheminé dans la capitale somalienne 28 tonnes" d'aide alimentaire "qui viennent compléter les stocks distribués par des ONGs locales dans les centres de santé de 12 districts de la ville", précise le communiqué.

Une dizaine de rotations sont prévues, avec pour objectif d'acheminer au total près de 100 tonnes de ces suppléments destinés à 35.000 enfants.

La sécheresse en Afrique de l'Est menace environ 12 millions de personnes, selon les Nations Unies.La situation est particulièrement critique en Somalie, où l'ONU a décrété formellement en état de famine deux provinces du sud, contrôlées par les shebab, et craint que cette famine ne s'étende d'ici un à deux mois à tout le sud somalien.

Selon le même communiqué, un autre avion du PAM est arrivé vendredi matin à Gedo, province du sud somalien qui borde le Kenya et l'Ethiopie, avec 5 tonnes de biscuits vitaminés destinés à 5.000 personnes pendant cinq jours.

L'ONU va par ailleurs doubler ses vols, passant de deux à quatre vols quotidiens, à destination de Dolo Ado, en Ethiopie, le long de la frontière somalienne "pour répondre aux demandes croissantes des humanitaires sur place" pour la prise en charge des réfugiés venus de Somalie.

Le taux de malnutrition y est particulièrement élevé, avec 50% des enfants de moins de cinq ans malnutris, selon le PAM.

Le flux des réfugiés somaliens vers l'Ethiopie semble cependant s'être ralenti ces derniers jours, passant de 2.000 arrivées quotidiennes mi-juillet à quelques centaines par jour la semaine passée, observe l'agence onusienne.

Au Kenya voisin, le PAM fournit une assistance alimentaire à près de 498.000 réfugiés, dont 418.000 dans l'immense camp de Dadaab, où 1.300 personnes continuent d'arriver chaque jour.

Le taux de malnutrition est également très élevé parmi ces réfugiés somaliens, souligne le PAM.