Soudan: 18 morts dans des affrontements tribaux au Darfour-Ouest (Comité des médecins)

Par AFP

AFRICA RADIO

Au moins 18 personnes ont été tuées et 54 blessées dans des affrontements tribaux depuis samedi à El-Geneina, capitale du Darfour-Ouest, dernières violences meurtrières en date dans cette région troublée de l'ouest du Soudan, a-t-on appris auprès du Comité central des médecins soudanais.

"Nous avons dénombré 18 morts et 54 blessés", a indiqué lundi le Comité dans un communiqué, ajoutant que les blessés étaient soignés à l'hôpital universitaire de l'El-Geneina.Selon Abdelrahman Ahmed, un témoin interrogé par l'AFP, les affrontements étaient toujours en cours lundi et "se sont étendus à la banlieue ouest (d'Al-Geneina)".Le Comité des médecins, un organisme fondé en 2016 pour représenter la communauté médicale, a ajouté qu'une ambulance transportant des blessés a également été attaquée.Les hôpitaux continuent de recevoir des victimes, a-t-il ajouté.D'autres affrontements tribaux avaient eu lieu en janvier au Darfour, faisant plus de 200 morts, un peu plus de deux semaines après la fin de la mission de paix conjointe de l'ONU et de l'Union Africaine (Minuad).Ces affrontements opposent généralement les tribus arabes nomades aux cultivateurs locaux darfouris.Le conflit au Darfour avait éclaté en 2003 entre des forces du régime de l'ex-président Omar el-Béchir, destitué en avril 2019 sous la pression de la rue, et des membres de minorités ethniques s'estimant marginalisées. Les violences ont fait quelque 300.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés, essentiellement durant les premières années du conflit, selon l'ONU.En octobre 2020, le gouvernement de transition, mis en place après la chute d'Omar el-Béchir, a signé un accord de paix avec plusieurs groupes rebelles, notamment du Darfour. Mais certains groupes insurgés de cette région n'ont pas signé cette paix.