Soudan: dix civils sudistes tués à la frontière Nord-Sud

Par La rédaction

JUBA (Soudan) (AFP)

Des nomades arabes armés de la tribu des Misseriya ont attaqué un convoi de sudistes à la frontière Nord-Sud, faisant dix morts et 18 blessés parmi les civils, a indiqué mardi le ministre sud-soudanais de l'Intérieur.

"Un convoi de personnes rentrant du Nord au Sud-Soudan a été la cible d'une embuscade hier (lundi) vers 17H00 locales (14H00 GMT) par des Misseriya armés.Dix ont été tuées et 18 blessées", a déclaré lors d'une conférence de presse à Juba, Gier Chuang.

L'attaque est survenue à la frontière du Kordofan-Sud (nord) et du Nord de la région de Bahr al-Ghazal (sud), a précisé ce responsable."Le convoi était formé de 30 autobus et de sept camions.Les camions ont été pillés et les autobus sont retournés vers le Nord".

"Les assaillants circulaient dans environ six ou sept véhicules et étaient armés", a-t-il souligné.

Des affrontements depuis vendredi entre les tribus rivales sudiste Dinka Ngok et arabe Misseriya dans la région contestée d'Abyei, à la frontière Nord-Sud, ont fait au moins 33 morts selon des responsables locaux.