Soudan du sud: le président exhorte à la fin des violences entre factions rivales du parti du vice-président

10 août 2021 à 18h14 par AFP

AFRICA RADIO

Le président du Soudan du sud, Salva Kiir, a appelé mardi à la fin immédiate des violences après les combats meurtriers le week-end dernier entre factions internes rivales du parti du vice-président sud-soudanais, Riek Machar.

Des affrontements meurtriers ont éclaté samedi dans le Haut-Nil entre factions rivales du SPLA-IO, la branche armée du parti SPLM-IO de Riek Machar, quelques jours après l'annonce contestée de son éviction en tant que président des deux entités. Les alliés de M. Machar dans le parti avaient alors dénoncé un "putsch raté".Les deux camps se sont rejeté la responsabilité de ces combats qui ont fait au moins 32 morts.A l'issue d'une rencontre mardi avec M. Machar et d'autres membres de son cabinet, le bureau du président a appelé dans un communiqué à "la cessation immédiate des hostilités" entre les deux camps.Lundi, l'Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad), qui regroupe sept pays de l'Est africain, a appelé le mouvement de M. Machar à "ouvrir les voies du dialogue pour régler les différends de manière pacifique afin de sauvegarder la mise en oeuvre de l'Accord revitalisé" qui a mis fin en 2018 à la guerre civile.L'Igad a joué un rôle-clé dans les pourparlers de paix au Soudan du Sud et dans l'élaboration d'un accord de cessez-le-feu et de partage du pouvoir signé en 2018 entre les rivaux Salva Kiir et Riek Machar.Mais ces rivalités internes sont susceptibles de miner le fragile processus de paix, destiné à mettre fin à une longue guerre civile ayant fait 400.000 morts.Le président Kiir a aussi exhorté le gouvernement à faire avancer la formation d'un commandement unifié des forces armées, une composante clé de l'accord de paix qui, selon M. Machar, est contestée par ses ennemis.