Soudan-Est: le forum des donateurs à Koweït promet 3,55 milliards de dollars

Par La rédaction

KOWEIT (AFP)

Un forum de donateurs à Koweït s'est engagé jeudi à verser au total 3,55 milliards de dollars pour aider au développement de l'Est du Soudan, parent pauvre de l'aide internationale dédiée à ce pays, ont indiqué des responsables.

"Les aides promises par les participants à la conférence sur l'aide au développement de la région Est du Soudan totalisent 3,55 milliards de dollars", a déclaré Mostafa Osmane Ismaïl, un conseiller du président soudanais Omar el-Béchir et chef du comité organisateur du forum qui a duré deux jours.

Il n'a pas précisé néanmoins si l'aide de 1,6 milliard USD promise par le gouvernement de Khartoum était incluse dans le montant total.

Le Koweït est le principal donateur avec 500 millions de dollars alors que l'Iran a promis de verser 200 millions de dollars et la Banque islamique du Développement basée à Jeddah, en Arabie saoudite, 250 millions de dollars.

L'Est du Soudan, où près de la moitié de la population vit avec moins de deux dollars par jour, est le grand oublié de l'aide internationale concentrée au Darfour et au Sud-Soudan.

M. Ismaïl a chiffré à 4,2 milliards de dollars la manne nécessaire pour financer 181 projets visant à revitaliser l'économie exsangue de l'Est soudanais.Il a indiqué que les projets devraient être réalisés totalement ou partiellement dans les cinq prochaines années.

Un total de 149 projets requérant 2,2 milliards USD sont destinés à lutter contre la pauvreté et développer les infrastructures, alors que 28 autres projets visent le développement de l'agriculture et l'industrie (2 milliards de dollars).

Ces projets incluent la construction d'un barrage d'un coût estimé à 600 millions de dollars, trois cimenteries d'un coût total de 450 millions de dollars ainsi que des projets routiers et d'électricité pour 430 millions de dollars.

Plus de 600 représentants de 39 pays, de 28 organisations internationales et de 78 ONG et de 84 compagnies du secteur privé ont participé à la conférence, la première du genre pour l'Est du Soudan.

Y étaient présents les secrétaires généraux de la Ligue arabe et de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) ainsi que des délégués du Fonds de l'ONU pour le développement économique (PNUD), de la Banque mondiale et du Fonds islamique de développement.

L'Est du Soudan, une région de cinq millions d'habitants divisée en trois Etats (Mer Rouge, Kassala et Gedaref) au territoire vaste comme l'Italie, a été le théâtre de 1994 à 2006 d'une guerre civile peu médiatisée opposant le "Front de l'Est", une coalition de mouvements rebelles, au pouvoir de Khartoum.

Un accord de paix, qui a mis fin à la guerre, prévoyait la création d'un fonds de développement de 600 millions de dollars.Mais ses interventions ont été limitées.

Le chef de la diplomatie koweïtienne, cheikh Mohammad al-Sabah, a déclaré qu'il se rendrait prochainement au Soudan pour signer un projet de 80 millions de dollars, premier acte concret issu du forum de Koweït.