Soudan: la police disperse une manifestation contre la hausse des prix alimentaires

Par La rédaction

KHARTOUM (AFP) - (AFP)

La police soudanaise a fait usage de gaz lacrymogènes à Khartoum pour disperser une manifestation contre l'augmentation vertigineuse du prix des denrées alimentaires, ont rapporté mardi plusieurs témoins.

La manifestation a débuté lundi après-midi quand 400 jeunes se sont rassemblés dans une rue de Bourri, un quartier résidentiel de la capitale soudanaise, brûlant des pneus aux cris de "Non aux hausses de prix pour la nourriture".

La police anti-émeute est intervenue pour disperser les manifestants à coups de gaz lacrymogène et de matraque.Certains manifestants ont fui, mais le rassemblement s'est poursuivi dans la soirée, quelques familles du quartier rejoignant même les protestataires.

La police a confirmé qu'un rassemblement avait eu lieu dans une rue dans l'est de Khartoum et que les manifestants avaient brûlé des pneus pour bloquer le trafic en exigeant une baisse des prix des denrées alimentaires.Mais selon elle, il n'y a pas eu de débordement et personne n'a été blessé.

Le gouvernement soudanais tente de lutter contre une redoutable inflation qui a provoqué une forte hausse des prix des denrées alimentaires, aux conséquences terribles pour le budget des ménages.

Selon des négociants du principal marché de Khartoum, le prix du boeuf a doublé depuis janvier, et la demande s'est effondrée.Il y a deux semaines, une association de consommateurs a appelé à trois jours de boycottage de la viande, sans réel effet sur les prix.