Sud-Soudan: vingt-deux morts dans des heurts

5 mars 2011 à 14h07 par La rédaction

KHARTOUM (AFP)

Des heurts liés à un différend portant sur un terrain ont fait 22 morts, dont un soldat, et 43 blessés, dans l'Etat de Jonglei au Sud-Soudan, a indiqué samedi le gouverneur de cet Etat.

"Les affrontements ont commencé jeudi au sujet de terres (...) Le SPLA (Armée populaire de libération du Soudan) et la police sont intervenus et maintenant c'est terminé", a déclaré à l'AFP Kuol Manyang Kuol joint par téléphone.

"Vingt-deux personnes sont mortes et 43 ont été blessées.Elles ont été transportées vers des hôpitaux de Bor et Juba par les Nations unies", a-t-il dit, en précisant qu'un soldat du SPLA figurait parmi les morts.

M. Kuol a décrit les heurts entre des membres armés des Ayual et des Dachuek - deux branches de la tribu Dinka prédominante au Sud-Soudan - comme "un malentendu entre deux communautés"."Ce n'était pas un conflit tribal", a-t-il insisté.

Le commissaire régional Diing Akok Diing avait indiqué vendredi que les combats étaient liés au site proposé pour la construction d'une nouvelle église.

Les experts avaient averti que maintenir la sécurité au Sud-Soudan, qui doit devenir un Etat indépendant en juillet, après la victoire du oui début 2011 au référendum d'autodétermination, serait un des défis majeurs du gouvernement sudiste.

En début de semaine, environ 40 soldats de l'armée sudiste ont été tués lors de violents combats avec des rebelles dans l'Etat de Jonglei.