Swaziland: le frère du roi menace de mort les journalistes, dénonce le CPJ

27 juillet 2010 à 13h27 par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP)

Le frère du roi Mswati III du Swaziland a menacé de mort les journalistes critiques envers ce petit royaume d'Afrique australe, a dénoncé mardi le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), en demandant au régime de se distancer de ces propos.

"Le gouvernement du Swaziland doit immédiatement rejeter les menaces de mort à l'encontre de journalistes prononcées par un membre éminent de la famille régnante", écrit le responsable du CPJ pour l'Afrique, Mohamed Keita, dans un communiqué.

Selon le CPJ, le prince Mahlaba -- membre du comité qui conseille le roi -- s'en est pris aux journalistes lors d'une réunion publique, le 21 juillet dans la ville de Manzini (centre).

"Je veux demander aux médias d'enterrer les informations qui ont le potentiel d'affaiblir notre pays (...) Ceux qui continueront à écrire des choses négatives sur le pays mourront", avait-il alors lancé.

Le Swaziland, enclavé entre l'Afrique du Sud et le Mozambique est la dernière monarchie absolue d'Afrique.Les partis politiques y sont interdits, les opposants soumis à des brimades régulières et les droits de la presse sont limités.

Le roi Mswati III et ses 13 épouses y mènent grand train, bien que pauvreté et sida affectent une grande partie des 1,1 million d'habitants.