Tanzanie : 20 soldats de RDC détenus pour entrée illégale sur le territoire

7 novembre 2011 à 9h49 par La rédaction

DAR ES SALAAM (AFP) - (AFP)

Les autorités militaires tanzaniennes ont annoncé lundi avoir arrêté un groupe de 20 soldats lourdement armés en provenance de République démocratique du Congo (RDC) voisine, les accusant d'être illégalement entrés sur le territoire.

"Les soldats sont entrés samedi dans le pays, par bateau, avec de nombreuses armes," a indiqué à l'AFP un responsable militaire, Emmanuel Mcheri."Ils ont affirmé qu'ils poursuivaient des rebelles qui se trouvaient à Kigoma pour traitement médical".

La région de Kigoma, où les soldats sont interrogés, se trouve dans l'ouest de la Tanzanie.Elle est séparée de la RDC par le lac Tanganyika.

Selon le responsable militaire tanzanien, les soldats sont entrés en Tanzanie "sans suivre les procédures", munis de mitrailleuses, grenades, pistolets et de nombreuses cartouches.

Ils sont actuellement interrogés et "resteront en détention jusqu'à ce que nous ayons plus d'informations et reçu des instructions d'en haut", a-t-il poursuivi.