Tanzanie: un mort dans des affrontements dans une mine d'or

Par La rédaction

Arusha (Tanzanie) (AFP)

Une personne a été tuée et une autre blessée vendredi dans des affrontements entre la police et des centaines de villageois qui voulaient piller une mine d'or du nord de la Tanzanie exploitée par une filiale africaine du canadien Barrick Gold, a affirmé samedi la police.

"Une personne, parmi les assaillants, est morte et un policier a été blessé, mais la situation est maintenant sous contrôle", dans la mine de Mara du Nord, située dans la province de Mara, a affirmé à l'AFP Justus Kamugisha, responsable de la police locale joint par téléphone.

Le responsable policier avait auparavant indiqué à la télévision publique qu'environ "2.000 personnes armées de machettes, pierres et marteaux (avaient) fait irruption dans le domaine de la mine pour ramasser des pièces dont elles croyaient qu'elles recelaient de l'or".Avaient suivi des heurts avec des policiers gardant le site.

La télévision avait aussi diffusé des images montrant des hommes et de femmes s'arracher des pierres à l'intérieur de la mine, puis se disperser sous l'effet des gaz lacrymogènes utilisés par la police.

"Les gens de l'endroit veulent s'enrichir à tout prix, même par des voies illégales", a encore indiqué le responsable policier à l'AFP."Dans la ruée, certains tombent dans des trous ou se heurtent contre des pierres.C'est très dangereux".

Les accrochages sont fréquents entre la police ou les agents de sécurité de cette mine, détenue par African Barrick Gold (ABG), et des habitants ou des chercheurs d'or des environs.

Selon la police, cinq civils y avaient notamment été tués en mai 2011, déjà dans des affrontements entre des policiers et des centaines de villageois qui voulaient la piller.En mai 2012, les agents de sécurité de la mine avaient tué un homme en tentant de repousser une invasion du site.

Barrick Gold Afrique est détenue en majorité par le groupe canadien Barrick Gold, premier producteur d'or mondial.