Tchad: enquête après diffusion d'une vidéo de femme fouettée

Par AFP

AFRICA RADIO

Une information judiciaire a été ouverte au Tchad après la diffusion d'une vidéo montrant une femme fouettée par deux hommes qui semblent être des militaires, a annoncé mercredi le ministre tchadien de la Justice.

"Les auteurs de ces actes sont interpellés et ne tarderont pas à être déférés devant la justice pour répondre de leurs actes", a déclaré à l'AFP le ministre de la Justice, Djimet Arabi.Dans cette vidéo tournée dans la région du lac Tchad, on voit une femme à terre se faire fouetter par deux hommes qui portent des habits militaires.La victime, jointe par un militant tchadiens de défense des droits de l'Homme, a affirmé que l'un des deux hommes était un commandant de l'armée dont elle avait repoussé les avances.L'AFP n'a pu joindre les deux hommes incriminés."L'acte est tellement ignoble que nous avons décidé d'accompagner la victime dans ses démarches pour que justice lui soit rendue", a déclaré Mahamat Nour Ahmed Ibedou, sécrétaire général de la Convention tchadienne de défense des droits humains (CTDDH).Il a affirmé que "beaucoup de cas de violence" sur des femmes passent "inaperçus dans le contexte tchadien".Mais le fait que la vidéo en question ait beaucoup circulé sur les réseaux sociaux a aidé à faire connaître ce cas précis.Au Tchad, 78% des femmes sont illettrées (contre 50% des hommes) et 70% mariées avant 18 ans, souvent lors de mariages forcés pourtant interdits.