Test anti-Covid obligatoire pour tous (ou presque) à l'arrivée en Sierra Leone

31 décembre 2020 à 18h20 par AFP

AFRICA RADIO

Les passagers atterrissant en Sierra Leone devront se soumettre sur place à un test de dépistage du Covid-19 et remettre leur passeport en attendant le résultat, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires.

Il s'agit de contrer à la fois les fausses informations délivrées par les voyageurs et le risque d'apparition d'une variante plus contagieuse du virus, a indiqué le gouvernement.Dans un communiqué publié depuis mercredi sur les réseaux sociaux, le gouvernement dit observer que le nombre de passagers a augmenté ces dernières semaines à l'aéroport international de Lungi, près de la capitale Freetown, et que "certains d'entre eux fournissent délibérément de fausses informations sur les formulaires de localisation sanitaire, ce qui rend le travail de traçage des cas positifs par les équipes de surveillance extrêmement difficile, voire impossible".Les services de lutte contre le Covid sont aussi "profondément inquiets devant les informations faisant état de l'apparition d'une variante du coronavirus dans certaines parties du monde", a-t-il ajouté.En conséquence, à partir de vendredi, tous les passagers non-diplomates arrivant à Lungi devront se prêter à un test PCR, a décidé le gouvernement. Leur passeport restera aux services de l'immigration de l'aéroport jusqu'à la délivrance d'un test négatif par les services nationaux de lutte contre le Covid, a dit jeudi à l'AFP le porte-parole de ces services, Solomon Jamiru."Les résultats des tests sont communiqués dans les 48 heures après l'arrivée", a-t-il assuré.La mesure ne s'applique pas aux personnels des missions diplomatiques, des agences de l'ONU ou des organisations internationales accréditées, a souligné le gouvernement.La Sierra Leone, l'un des pays les plus pauvres du monde, a déclaré 2.611 cas de contamination et 76 décès.Sur les 28 personnes testées positives jeudi, sept étaient des voyageurs arrivant à l'aéroport et quatre en partant, a dit Solomon Jamiru.La Sierra Leone avait annoncé la mise en place de tests à l'aéroport en novembre. Elle avait imposé en septembre que tous les voyageurs arrivant produisent un test PCR négatif de moins de sept jours.