Tigré: l'ONU réclame un "plein accès" humanitaire et la sécurité pour les civils en fuite

12 novembre 2020 à 19h11 par AFP

AFRICA RADIO

L'ONU réclame aux autorités éthiopiennes et régionales un "plein accès" humanitaire dans la région du Tigré et que la sécurité soit assurée pour les civils fuyant les combats, a déclaré jeudi son porte-parole.

"La Coordonnatrice humanitaire en Éthiopie, Catherine Sozi, discute avec le gouvernement éthiopien et d'autres responsables au plus haut niveau pour faciliter un accès humanitaire immédiat et sans entrave" à la région en guerre, a indiqué Stéphane Dujarric, lors de son point-presse quotidien."Nous appelons également à un passage sûr pour les civils en quête de sécurité et d'assistance et à garantir la sécurité de tous les travailleurs humanitaires", a-t-il ajouté."Et nous demandons également aux autorités fédérales et régionales de permettre l'accès humanitaire pour atteindre les personnes dans le besoin dans les zones sous leur contrôle respectif et nous nous engageons à y rester et à fournir une aide humanitaire", a précisé le porte-parole.Lancée récemment par les autorités éthiopiennes, une opération militaire a poussé plus de 11.000 personnes de la région du Tigré, une région dissidente du nord du pays, à fuir au Soudan voisin. L'ONU estime à plus de deux millions le nombre de personnes nécessitant une aide humanitaire dans la région du Tigré.