Tunisie: début du premier Conseil des ministres

Par La rédaction

TUNIS (AFP)

Le premier Conseil des ministres du gouvernement de transition tunisien, contesté en raison de la présence en son sein de nombreux membres du régime du président déchu Ben Ali, a débuté jeudi à Tunis peu après 14H00 (13H00 GMT), a rapporté un photographe de l'AFP.

Le président tunisien par intérim, Foued Mebazaa, assistait à la réunion.

Tous les membres du gouvernement étaient présents, hormis les cinq qui ont démissionné entre mardi et jeudi: trois syndicalistes, un leader de l'opposition et un ministre de l'ancien régime.

Ce gouvernement est chargé de préparer dans un délai de six mois des élections présidentielle et législatives "libres et démocratiques", après la chute du régime autoritaire du président déchu Zine El Abidine Ben Ali.Ce dernier a fui le pays vendredi pour se réfugier en Arabie Saoudite à la suite d'un mois de révolte populaire sans précédent au cours de laquelle une centaine de personnes ont été tuées.

Les principaux points à l'ordre du jour de cette réunion sont la question de la séparation de l'Etat et du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), le tout-puissant parti qui contrôle tous les rouages du pouvoir, ainsi qu'un projet de loi d'amnistie générale.