Tunisie: l'islamiste Ghannouchi pas candidat à la présidentielle

Par La rédaction

TUNIS (AFP)

Le dirigeant islamiste tunisien Rached Ghannouchi a déclaré dimanche à l'AFP qu'il ne serait pas candidat à la prochaine présidentielle, quelques heures après être rentré en Tunisie après plus de 20 ans d'exil.

"Je ne vais pas me présenter à la présidentielle, et il n'y aura aucun (candidat) membre d'Ennahda", a déclaré le dirigeant du mouvement islamiste dans un entretien au domicile de son frère dans le quartier d'El Menzah, dans le nord de Tunis.

"Après 20 ans d'absence, mon parti n'est pas prêt à jouer un rôle sur la scène politique, la priorité est de reconstruire Ennahda", a-t-il expliqué.

Interrogé sur une éventuelle participation à l'équipe de transition qui s'est mise en place à la suite de la chute et du départ du président Ben Ali le 14 janvier, le dirigeant islamiste ne l'a pas exclu.

"Si nous sentons que le gouvernement satisfait les attentes de ceux qui ont pris part à cette révolution, alors pourquoi pas?", a-t-il commenté.

Une élection présidentielle en Tunisie est théoriquement prévue pour dans six mois.