Tunisie: ouverture du deuxième procès par contumace de Ben Ali

Par La rédaction

TUNIS (AFP) - (AFP)

Le deuxième procès par contumace de l'ex président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, poursuivi dans une affaire de détention d'armes et de stupéfiants, s'est ouvert lundi à Tunis.

A l'ouverture de l'audience, à laquelle assiste une centaine de personnes, essentiellement des journalistes, le président Touhmi Hafi a constaté que "l'accusé n'est pas présent et est en état de fuite".

M. Ben Ali est réfugié en Arabie Saoudite et a déjà été condamné le 20 juin dernier par contumace, ainsi que son épouse Leïla Trabelsi, à 35 ans de prison pour détournements de fonds.

L'affaire jugée lundi concerne la découverte de deux kilos de résine de cannabis, des armes et des pièces archéologiques, saisi dans le palais présidentiel de Carthage (banlieue nord de Tunis), après la fuite du dirigeant en Arabie Saoudite le 14 janvier, selon l'accusation.

Par contraste avec le premier procès, qui s'était ouvert dans une ambiance surchauffée, l'atmosphère lundi était calme au tribunal de première instance de Tunis.

Quelques dizaines de Tunisiens s'étaient déplacés pour assister à l'audience, mais aucune manifestation n'avait été organisée à l'extérieur.