Tunisie: procès en appel mardi pour l'ex-Premier ministre libyen al-Mahmoudi

Par La rédaction

TUNIS (AFP) - (AFP)

L'ex-Premier ministre libyen Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, arrêté en Tunisie et condamné jeudi dernier à six mois de prison pour entrée illégale dans le pays, sera jugé en appel mardi, a-t-on appris auprès du ministère de la Justice.

Premier ministre jusqu'aux derniers jours du régime Kadhafi, M. Al-Mahmoudi avait été arrêté mercredi soir près de Tamaghza (sud-ouest), à la frontière avec l'Algérie, en compagnie de deux autres personnes dont l'identité n'a pas été précisée.

Jugé en comparution immédiate devant le tribunal de Tozeur (sud-ouest), il a été condamné à six mois de prison ferme pour entrée illégale en Tunisie.

Son procès en appel aura lieu mardi à Tozeur.En attendant, Al-Baghdadi Al-Mahmoudi a été transféré de la prison de Gafsa (sud) à la prison de Mornaguia (14 km au sud-est de Tunis) pour des raisons sécuritaires, a précisé le ministère de la Justice.

L'arrestation de Al-Mahmoudi est la deuxième en Tunisie d'un dignitaire libyen depuis l'effondrement du régime du colonel Kadhafi, en fuite depuis la chute de Tripoli le 23 août.

Le 7 septembre, le commandant libyen Khouildi Hamidi, compagnon de route de Kadhafi, avait été interpellé à l'aéroport international de Tunis-Carthage alors qu'il s'apprêtait à prendre un vol pour Casablanca, au Maroc.

Poursuivi pour entrée illégale en Tunisie, ce commandant, qui a participé au coup d'Etat de 1969 en Libye et a longtemps dirigé les renseignements militaires du pays, a bénéficié d'un non-lieu confirmé en appel jeudi dernier.