Un gendarme tué dans une attaque dans l'ouest du Mali

Par AFP

AFRICA RADIO

Un gendarme a été tué dans la nuit de dimanche à lundi dans l'attaque d'un poste de gendarmerie repoussée par les forces maliennes dans l'ouest du pays, a indiqué le ministre de la Sécurité Salif Traoré.

Les corps de deux assaillants ont été retrouvés "pour le moment" après cet assaut contre le poste de Diéma, dans la région de Kayes, précise le ministre dans un message transmis à l'AFP."L'assaut a été repoussé par un détachement des forces spéciales de sécurité venu en renfort" et "l'armée de l'air survole la zone depuis 7H00", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, sur les réseaux sociaux.Aucune indication n'était disponible lundi matin sur les motivations des assaillants, dans un pays en proie aux violences jihadistes mais aussi au banditisme et aux trafics.L'attaque a eu lieu dans une région frontalière du Sénégal et de la Mauritanie, relativement préservée des agissements jihadistes. Diéma est une ville de passage sur la route entre le Mali et le Sénégal, l'un des principaux axes commerciaux maliens.Un poste de péage routier à l'entrée de la même ville de Diéma avait été attaqué par des hommes armés non identifiés en janvier. Deux civils avaient été tués.