Un journaliste congolais tué par balles en RDC

Par La rédaction

KINSHASA (AFP) - (AFP)

Un journaliste congolais d'une radio communautaire a été tué par balles par des hommes armés mardi, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé mercredi l'ONG congolaise Journaliste en danger (JED).

Witness-Patchelly Kambale Musonia, journaliste à la Radio communautaire de Lubero Sud, à Kirumba (est), dans la province du Nord-Kivu, a été tué près de son domicile "par des hommes armés qui lui ont tiré trois balles à bout portant dans la poitrine", indique un communiqué de JED.

La victime "revenait de sa rédaction" et les tueurs "manifestemement attendaient son retour non loin de son domicile", ajoute l'ONG.

Le journaliste avait animé le vendredi précédent une émission où des intervenants avaient dénoncé le climat d'insécurité à Kirumba, "créé par une bande des bandits à mains armées composée de civils mais opérant avec la complicité de policiers", a affirmé JED.

Il s'agit du sixième journaliste tué depuis 2007 dans l'est de la RD Congo, une région très instable en raison de la présence de plusieurs groupes armés qui y sévissent depuis plus de 15 ans.