Un match de football sans spectateurs hommes, une première !

Par La rédaction

Un évènement s'est produit mardi soir en Turquie. Il ne s'agit pas simplement du match de championnat qui opposait Fenerbahce et Manisaspor mais plutôt d'une première, un match sans spectateur homme. Seules les femmes et les enfants de moins de douze ans ont été accueillis au stade. Ils étaient tout de même plus de 40 000.La fédération turque de footbal (TFF) a jugé nécessaire de sanctionner les hommes en leur interdisant l'accès au stade. Cette décision a été prise suite à l'envahissement du terrain par les supporters de Fenerbahce lors d'une rencontre amicale contre le Shakhtar Donestk en juillet dernier.Généralement les supporters sont sanctionnés par des amendes ou par l'organisation de matchs à huis clos mais cette fois-ci la TFF s'est montrée plus sévère. "Avec cette décision, inédite dans le monde du football, il n'y aura plus de matchs silencieux et ennuyeux joués dans des stades vides. Ce changement rappellera aux supporteurs la beauté et les valeurs du football."L'interdiction des hommes dans les stades, changera-t-elle l'attitude de ces derniers ? Cette sanction permettra aux hommes de réaliser la gravité de leurs actes et de les faire réagir. En effet, les sanctions habituelles ne leur empêchaient pas de récidiver, cette innovation sera sûrement un moyen de « réveiller » ces supporters déchaînés. Mais, sérieusement, des tribunes fréquentées uniquement par les femmes et les enfants est-ce envisageable à long terme ? Evidemment, il est impossible de projeter cela, car il ne faut pas se mentir, même s'il est vrai que ce sport est aussi apprécié par de nombreuses femmes, le football est avant tout un « sport d'homme ». En effet, les spectateurs risqueraient de se faire rare. Qui vivra verra Faty