Un trafiquant de cornes d'animaux et d'héroine, recherché, arrêté au Kenya

29 juillet 2020 à 13h12 par AFP

AFRICA RADIO

Un trafiquant de cornes de rhinocéros et d'ivoire d'éléphant recherché aux Etats-Unis, aussi impliqué dans des affaires de trafic d'héroïne et de blanchiment d'argent, a été arrêté au Kenya, a annoncé mardi la police locale.

Abubakar Mansur Mohammed Surur, de nationalité kenyane, a été arrêté après avoir débarqué dans la ville portuaire de Mombasa (Sud) par un charter affrété au Yémen, selon un communiqué de la police kényane. Il "a été signalé comme une personne recherchée aux États-Unis pour des infractions liées à l'ivoire", précise le communiqué.En 2019, M. Surur a été inculpé avec trois autres personnes par l'Agence anti-drogue américaine (DEA) pour "trafic à grande échelle de cornes de rhinocéros et d'ivoire d'éléphant, et distribution d'héroïne".Ils sont accusés d'avoir fait passer "au moins 190 kilogrammes de cornes de rhinocéros et au moins 10 tonnes d'ivoire d'éléphant de contrebande, d'une valeur de plus de 7 millions de dollars (6 millions d'euros)", selon la police.M. Surur est aussi poursuivi pour blanchiment d'argent. Deux des accusés, un Libérien et un Guinéen, ont été arrêtés en 2019, un autre est toujours en fuite. Selon l'acte d'accusation, les quatre hommes font partie d'une "entreprise criminelle transnationale basée en Ouganda et dans les pays voisins qui se livrait au trafic et à la contrebande à grande échelle de cornes de rhinocéros et d'ivoire d'éléphant, deux espèces sauvages protégées". Entre décembre 2012 et mai 2019, ils sont accusés d'avoir fait passer de l'ivoire et de la corne de rhinocéros de divers pays africains, à des acheteurs aux États-Unis et en Asie du Sud-Est.