Un yacht de la famille de l'ex-président tunisien Ben Ali saisi en Italie

Par La rédaction

ROME (Italie) (AFP)

La police financière italienne a annoncé mercredi la mise sous séquestre d'un yacht d'une valeur d'un million d'euros appartenant à un neveu de l'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali et ancré dans le port de la petite île italienne de Lampedusa.

La mise sous séquestre de cette embarcation de 14 mètres de long fait suite à une requête des autorités judiciaires tunisiennes qui ont demandé "aux magistrats italiens de trouver et de mettre sous séquestre les biens de l'ex-chef d'Etat nord-africain et des membres de sa famille, considérés comme des biens appartenant au peuple tunisien", indique un communiqué de la police.

"La Tunisie a demandé à l'Italie de geler les avoirs de 47 membres de la famille Ben Ali.Leurs biens appartiennent au peuple tunisien", a précisé à l'AFP le colonel Gavino Putzu, de la police financière.

Le yacht, qui est arrivé à Lampedusa après les émeutes de la mi-janvier qui ont chassé le président Ben Ali du pouvoir, sera restitué au peuple tunisien, a ajouté l'officier.

Le yacht, un Atlantique 43, était enregistré au nom d'un des neveux, Kais Ben Ali, de l'ex-président tunisien "mais toute la famille l'utilisait", a précisé le colonel Putzu.

Des dizaines de milliers de Tunisiens fuyant d'abord les émeutes puis ensuite l'insécurité et le manque de travail sont arrivés à Lampedusa dans l'espoir de poursuivre leur chemin vers d'autres pays européens, essentiellement la France.