Une "relique" de Lumumba restituée aux Congolais le 21 juin à Bruxelles

8 juin 2021 à 9h48 par AFP

AFRICA RADIO

La Belgique restituera le 21 juin une "relique" de Patrice Lumumba, héros congolais de la lutte anticoloniale, lors d'une cérémonie à Bruxelles, présidée par le Premier ministre Alexander De Croo, a-t-on appris mardi de sources officielles.

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi est attendu pour l'occasion dans la capitale belge à la tête d'une délégation congolaise, selon les mêmes sources.Vendredi, le gouvernement congolais avait fait état de ce projet de déplacement du président à "la cérémonie de récupération des reliques" de celui qui fut l'éphémère premier Premier ministre du Congo indépendant (juin-septembre 1960), avant d'être assassiné en janvier 1961 à 35 ans.Afin de lui offrir enfin une sépulture dans son pays natal, il s'agit de récupérer auprès de la justice belge une dent de Patrice Lumumba, dont le corps, dissout dans l'acide, n'a jamais été retrouvé. Cette dent ayant valeur de "relique" pour les Congolais a été saisie chez la fille d'un commissaire de police belge ayant contribué à faire disparaître le corps.La cérémonie du 21 juin se déroulera en deux temps, comme l'avaient annoncé fin avril à l'AFP deux des fils de Patrice Lumumba, François et Roland.Selon le cabinet du Premier ministre, la "dépouille" sera d'abord restituée aux proches "dans un cadre restreint et familial", avant une cérémonie associant les dirigeants des deux pays "vu la portée emblématique du moment". M. De Croo prendra la parole au nom de l'Etat belge.Absent à cette cérémonie, le Roi Philippe recevra toutefois ce jour-là M. Tshisekedi au Palais royal.Le Palais a indiqué mardi que le voyage initialement prévu le 30 juin 2021 (date anniversaire de l'indépendance) à l'invitation de M. Tshisekedi "a dû être reporté en raison des circonstances sanitaires tant en RDC qu'en Belgique". Le Roi Philippe pourrait se rendre à Kinshasa début 2022, pour son premier déplacement dans l'ancienne colonie.La semaine dernière, le bureau local de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde sur une augmentation "exponentielle" des cas de coronavirus à Kinshasa. En Belgique, même si les indicateurs sont au vert et la troisième vague contenue, le gouvernement déconseille toujours vivement de voyager hors de l'UE. Se rendre dans une zone rouge contraint au respect d'une quarantaine au retour.Les autorités congolaises prévoient une cérémonie nationale en hommage à Patrice Lumumba le 30 juin, une fois le cercueil revenu au pays. Et avant de quitter le sol belge celui-ci devrait être brièvement exposé à Bruxelles pour un moment de recueillement ouvert à la diaspora congolaise. Perçu comme prosoviétique et gênant pour les intérêts belges, Patrice Lumumba avait été assassiné par des séparatistes katangais et des mercenaires belges le 17 janvier 1961 au Katanga (sud-est), pendant le chaos ayant suivi la proclamation de l'indépendance.