Vaccins anti-Covid: les doutes sur AstraZeneca ne doivent pas se généraliser (OMS-Afrique)

Par AFP

AFRICA RADIO

La directrice de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique, a espéré jeudi que "les doutes" à propos de la vaccination avec le sérum anti-Covid AstraZeneca ne vont pas s'étendre aux autres vaccins.

"Beaucoup de pays ont des doutes" concernant AstraZeneca, "mais nous espérons que ça ne va pas créer des doutes autour des vaccins anti-Covid en général", a déclaré Matshidiso Moeti, la responsable de l'OMS-Afrique lors d'un point de presse via internet.Comme l'OMS à Genève, elle a estimé "que les avantages" de la vaccination avec le sérum AstraZeneca "sont plus importants que les inconvénients" et elle a "encouragé tous les pays" africains à poursuivre la vaccination.L'Agence européenne du médicament (EMA) rend jeudi après-midi son verdict sur le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, suspendu par plusieurs pays de l'Union européenne après des cas de problème de coagulation sanguine et de caillots sanguins."Nous attendons" cet avis, a déclaré Mme Moeti et "évaluerons la situation" et ses implications pour l'Afrique, a indiqué Mme Moeti.Elle s'est félicitée qu'en deux semaines un pays comme le Ghana ait réussi à vacciner 420.000 personnes."Nous allons continuer à envoyer des vaccins", a-t-elle assuré, en soulignant que "la solidarité internationale reste vitale".Plus de 16 millions de doses de vaccins en écrasante majorité AstraZeneca, ont été distribuées dans 27 pays africains grâce au dispositif Covax, selon les chiffre de l'OMS-Afrique communiqués à l'AFP.Le système Covax vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants.Il comporte un mécanisme de financement qui permet à 92 nations ayant un niveau de développement économique faible ou moyen d'avoir accès aux précieuses doses et a été mis en place pour tenter d'éviter que les pays riches n'accaparent l'ensemble des vaccins.Selon l'OMS-Afrique, le nombre de cas de Covid-19 a baissé de 41% sur le continent au cours de la semaine écoulée. L'Afrique compte actuellement quatre millions de cas confirmés et a enregistré 108.000 morts.