Villageois tués au Cameroun anglophone: "un malheureux accident" dit l'armée

AFRICA RADIO

17 février 2020 à 14h53 par AFP

L'armée a démenti lundi que des militaires aient tué 22 civils dont des enfants il y a trois jours en zone anglophone, assurant que le drame était le résultat d'un "malheureux accident" après des échanges de tir entre forces de sécurité et rebelles sécessionnistes.