Violences en Côte d'Ivoire : plus de 10.000 réfugiés dans les pays voisins

Par AFP

AFRICA RADIO

Le nombre de personnes ayant fui la Côte d'Ivoire vers les pays voisins, principalement le Liberia, en raison des violences liées à l'élection présidentielle, a dépassé les 10.000, a indiqué samedi l'Agence des Nations unies pour les réfugiés.

"Un total de 10.087 Ivoiriens ont fui et les chiffres continuent à grandir", déclare dans un communiqué le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR).Le précédent bilan était de plus 8.000 le 10 novembre. Le début de la semaine a été marquée par de nouvelles violences dans le Centre, faisant 15 morts.Au moins 85 personnes sont mortes dans des violences liées à l'élection présidentielle du 31 octobre, depuis l'annonce en août de la candidature du président Alassane Ouattara à un troisième mandat controversé.Le Liberia (frontière Ouest) concentre environ 9.500 des réfugiés alors que les violences ont surtout eu lieu dans la moitié Est du pays. L'Ouest ivoirien avait toutefois été un des épicentres de la crise de 2010-2011 qui avait fait 3000 morts. Le Conseil constitutionnel a validé définitivement lundi la réélection de M. Ouattara sur un score écrasant (94,27%) alors que l'opposition qui ne reconnaît pas le résultat et avait boycotté le scrutin.