Virus en RDC: demande de levée du "confinement obligatoire" des salariés du secteur minier

20 juin 2020 à 15h28 par AFP

AFRICA RADIO

Le gouvernement congolais a évoqué en Conseil des ministres le sort des salariés du secteur minier en République démocratique du Congo dont le "confinement obligatoire" avait suscité l'inquiétude d'ONGs congolaises et internationales.

Le gouvernement a souligné vendredi les "conditions d'hébergement exécrables" des salariés confinés sur leur lieu de travail dans la région minière du Katanga. "Dans certains sites miniers où les entreprises ont mené une politique de confinement, les travailleurs congolais n'ont pas reçu de rations adéquates de nourriture et d'eau", avaient plaidé les ONGs le 11 juin.Ce confinement a été mis en place par des sociétés productrices de cobalt et de cuivre après l'arrivée de l'épidémie de Covid-19 en RDC le 10 mars. C'est le cas du géant Tenke Fungurume Mining, qui a confiné ses salariés pendant deux mois sur son site à ciel ouvert entre Lubumbashi et Kolwezi."Nous avons fait grève en raison d'un confinement forcé de 68 jours sans voir nos femmes et nos enfants. Ils nous ont versé une prime spéciale de 500 dollars par employé. Depuis le 1er juin, nous travaillons normalement en observant toutes les mesures barrières", a assuré à l'AFP Joël Muyeba Kalambwe, employé de TFM.L'information a été confirmée à l'AFP par un cadre de TFM, qui parle d'un accord avec environ 3.000 salariés confinés et d'"une prime de dix dollars par jour de confinement, cela fait 600 dollars par salarié".Les ONGs congolaises et internationales avaient demandé d'"arrêter toute politique de confinement obligatoire".Ces ONGs avaient redouté un "impact négatif sur les droits des travailleurs" dans une lettre ouverte à 13 sociétés minières actives en RDC, dont TFM et une filiale de Glencore, Kamoto Copper Company (KCC)."Le ministre des Mines a proposé le déconfinement des travailleurs dans les sites miniers à la suite des mouvements de grève des travailleurs de TFM dans la province du Lualaba et ceux de CDM dans le Haut-Katanga", indique le compte-rendu du Conseil des ministres.La RDC n'a pas décrété de confinement général de sa population.Des confinements partiels ont été décidés au niveau local, comme justement ce samedi et dimanche dans la capitale du Katanga, Lubumbashi.La RDC produit 70% de cobalt, élément essentiel dans la fabrication des batteries pour des voitures électriques.