Virus en RDC : le nombre de cas double dans une prison en 48 heures

Par AFP

AFRICA RADIO

Le nombre de cas du nouveau coronavirus enregistrés dans une prison militaire de Kinshasa a doublé en 48 heures, passant de 43 à 99, ont indiqué lundi les autorités sanitaires qui redoutent "une propagation exponentielle" des cas confirmés début mai dans la capitale de la République démocratique du Congo.

Au total, "56 personnes ont été confirmées Covid-19 en date du (samedi) 02 mai 2020 à la prison militaire de Ndolo située dans la zone de santé de Kokolo.", selon le dernier bulletin épidémiologique des autorités sanitaires.Jeudi et vendredi, 43 cas de Covid-19 avaient déjà été diagnostiqués dans cette prison située dans le nord de Kinshasa.Construite pendant la période coloniale belge avec une capacité de 500 personnes, la prison militaire de Ndolo compte 1.900 à 2.000 prisonniers."Les prisons surpeuplées et insalubres de la RDC présentent un grave risque de propagation de l'épidémie de Covid-19", avait prévenu dès le 17 avril l'organisation de défense des droits de l'homme Human Right Watch (HRW).Selon les autorités, il n'y a encore aucun cas de Covid-19 à Makala, la grande prison de Kinshasa qui héberge au moins 8.400 détenus, selon les récentes statistiques.En RDC, le premier cas du Covid-19 a été enregistré le 10 mars. Depuis, le pays compte 682 cas confirmés, 34 décès et 80 personnes guéries, indique le bulletin publié lundi par l'équipe de riposte contre l'épidémie.Actuellement, sept provinces sur 26 sont touchées par l'épidémie. Kinshasa (environ 12 millions d'habitants) concentre la grande majorité des cas (652) et la totalité de décès. La province minière du Haut-Katanga avec 10 cas confirmés vient en deuxième position.