Virus: l'OMS s'inquiète d'une "quatrième vague" du Maroc et au Pakistan

Par AFP

AFRICA RADIO

Le variant Delta du coronavirus suscite une "hausse" des contaminations dans une quinzaine de pays du Maghreb, du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Asie, qui font face une à "quatrième vague" avec une population majoritairement non-vaccinée, s'est alarmée jeudi l'Organisation mondiale de la Santé.

Selon l'OMS, le variant Delta, d'abord détecté en Inde, est désormais présent dans 15 des 21 pays de la région "Méditerranée orientale" définie par l'OMS. Celle-ci va du Maroc au Pakistan, en passant par l'Arabie saoudite et la Somalie. Elle inclut également les Territoires palestiniens."La circulation du variant Delta alimente la hausse des cas (de contamination au) Covid-19 et des décès (liés au virus) dans un nombre grandissant de pays dans la région de l'OMS dite Méditerranée orientale", a déclaré l'organisation dans un communiqué."La plupart des nouveaux cas et patients hospitalisés sont des personnes non vaccinées. Nous vivons maintenant la quatrième vague de Covid-19 dans cette région", a déclaré Ahmed al-Mandhari, à la tête de la région "Méditerranée orientale" pour l'OMS.Les contaminations ont augmenté de 55% et les décès de 15% sur un mois dans la région, qui a enregistré pendant la même période plus de 310.000 cas et 3.500 morts par semaine.Certains pays, comme la Tunisie -qui compte le plus haut nombre de décès en Afrique du Nord-, peinent à faire face à ce bond des contaminations. Les bouteilles d'oxygène viennent à manquer dans les services de réanimation qui sont submergés.Le variant Delta était en passe d'être la "souche dominante" du virus dans la région, a alerté l'OMS qui s'inquiète que seul "5,5% de la population de la région est entièrement vaccinée".Selon une étude publiée récemment dans la revue scientifique "Virological", la charge virale dans les premiers tests des patients touchés par le variant Delta était 1.000 fois plus grande que celle des patients de la première vague du virus en 2020.