Zambie: des proches de Kenneth Kaunda contestent le lieu de son inhumation

Par AFP

AFRICA RADIO

Des membres de la famille du premier président zambien, Kenneth Kaunda, mort le 17 juin à 97 ans, ont saisi mardi la justice pour contester le lieu d'inhumation du père de l'indépendance qui doit être enterré mercredi.

Le gouvernement a prévu qu'il soit placé dans un cimetière de Lusaka réservé aux chefs de l'Etat, face au siège du gouvernement.Mais des membres de sa famille ont demandé au tribunal de la capitale zambienne d'arrêter l'inhumation officielle prévue mercredi à 10H00 (08H00 GMT) pour qu'il soit enterré, conformément à ses souhaits, près de son épouse Betty Kaunda, morte en 2012. Une lettre jointe à la demande était signée de plusieurs de ses enfants et petits-enfants. Le gouvernement n'a pas commenté l'affaire. Surnommé le "Gandhi africain", Kenneth Kaunda avait réussi à défaire l'ancienne Rhodésie du Nord de la tutelle britannique en 1964, sans effusion de sang. Il est "mort paisiblement" dans le début de l'après-midi du 17 juin, dans l'hôpital militaire de Luzaka où il avait été admis pour une pneumonie.Un hommage national lui a été rendu vendredi.