Zambie: deux manifestants tués lors d'un rassemblement d'opposants (journaliste AFP)

23 décembre 2020 à 12h35 par AFP

AFRICA RADIO

Deux manifestants ont été tués mercredi à Lusaka, lors d'un rassemblement devant le siège de la police où le principal opposant du gouvernement, Hakainde Hichilema, était entendu, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées depuis le milieu de la matinée, lorsque des policiers anti-émeute sont arrivés pour les disperser. Des tirs ont été entendus, faisant fuir les manifestants dans un brouillard de gaz lacrymogène. Les corps de deux hommes gisaient alors à terre, dans une mare de sang, entourés de personnes secouées par des sanglots, a constaté ce journaliste. "Pendant la dispersion au moyen de gaz lacrymogène d'une foule agitée, il a été rapporté que deux personnes ont été tuées par balle dans des circonstances qui restent à établir", a déclaré la police dans un communiqué. Le principal opposant du président Edgar Lundu était convoqué par la police pour des raisons encore inconnues.Les autorités avaient averti qu'ils traiteraient fermement les soutiens de M. Hichilema. Les opposants avaient de leur côté promis de soutenir leur chef de file.A la tête du Parti uni pour le développement national (UPND), Hakainde Hichilema est candidat pour la 6e fois à la prochaine présidentielle, prévue en août 2021. Après avoir perdu de peu en 2016 --et avoir passé quatre mois en prison pour trahison après avoir contesté ce résultat, "HH" table sur le désenchantement des électeurs envers le président sortant, les divisions internes du parti au pouvoir et sa popularité croissante.