Zambie: le chanteur et opposant Pilato arrêté pour participation à un meeting illégal

Par AFP

AFRICA RADIO

Le chanteur et militant zambien anti-corruption Chama Fumba, plus connu sous le nom de Pilato, a été arrêté samedi pour avoir participé à un rassemblement public non autorisé, a annoncé la police.

Il a été arrêté, en compagnie d'un autre homme non-identifié, dans la ville de Livingstone, dans le sud du pays, à l'extérieur d'une église catholique pendant un meeting dénonçant la corruption gouvernementale, selon des témoins ayant requis l'anonymat."Chama Fumba et d'autres tenaient un meeting dans le centre d'une église catholique sans avoir averti la police", a déclaré dans un communiqué une porte-parole de la police, Esther Katongo. S'il est reconnu coupable, Pilato encourt une peine de prison maximale de cinq ans.Critique régulier du pouvoir, Pilato avait été brièvement arrêté pour avoir manifesté en septembre 2017 devant le parlement pendant que le ministre des Finances présentait son projet de loi de finances pour 2018.Les manifestants dénonçaient notamment l'achat prévu de 42 véhicules d'intervention pour les sapeurs-pompiers au prix à leurs yeux aussi extravagant que suspect d'un million de dollars chacun.Depuis sa réélection en 2016, le président zambien Edgar Lungu est régulièrement accusé par ses adversaires politiques de dérive autoritaire. Il a essuyé de vives critiques l'an dernier en faisant emprisonner son principal rival Hakainde Hichilema.