Zambie: le principal opposant, Hakainde Hichilema, officiellement candidat à la présidentielle

Par AFP

AFRICA RADIO

Réclamant du "changement" et de pouvoir manger à leur faim, des dizaines de Zambiens ont chaleureusement accueilli mercredi à Lusaka le dépôt officiel de la candidature du principal opposant, Hakainde Hichilema, à l'élection présidentielle, prévue en août.

Ce pays pauvre et enclavé d'Afrique australe de 17 millions d'habitants est officiellement en défaut de paiement. Sa dette extérieure est estimée à près de 10 milliards d'euros, la moitié étant détenue par des créanciers privés.Cette question de la dette et les difficultés économiques qui rongent le pays devraient dominer le scrutin lors duquel "HH", comme il est surnommé par ses partisans, à la tête de l'United Party for National Development (UPND), devrait affronter le président sortant Edgar Lungu. Derrière M. Hichilema, les partis d'opposition et des militants ont formé une alliance baptisée "l'alliance UPND pour la Zambie que nous voulons"."Nous ferons en sorte que vous n'ayez plus faim et que vos enfants puissent aller à l'école", a promis Hakainde Hichilema à la foule. "Nous voulons gagner dès le premier tour", a-t-il ajouté devant un public venu avec des banderoles disant "Ca suffit, on veut HH". Hakainde Hichilema avait perdu de peu en 2016. Il avait passé quatre mois en prison pour trahison après avoir contesté ce résultat.La Zambie, qui jouit d'une relative stabilité depuis sa première élection multipartite en 1991, votera le 12 août pour des élections présidentielle et législatives.