Zambie: un gouvernement resserré, le gouverneur de la banque centrale limogé

Par La rédaction

LUSAKA (AFP) - (AFP)

Le nouveau président zambien, Michael Sata, élu le 20 septembre et issu de l'opposition, a procédé à plusieurs changements à la tête de l'Etat, resserrant son équipe et limogeant le gouverneur de la Banque centrale

Il a placé son bras droit Guy Scott, 67 ans, un vieux routier de la vie politique zambienne, à la vice-présidence.

Selon la liste des membres de son gouvernement, qui ont prêté serment vendredi, l'homme d'affaires et économiste Alexander Chikwanda devient ministre des Finances.

M. Chikwanda a démarré sa carrière politique du temps des présidents Kenneth Kaunda, au pouvoir de 1964 à 1991, et Frederick Chiluba (1991-2001).

L'équipe est légèrement réduite par rapport aux 22 ministres de son prédécesseur, Rupiah Banda, au pouvoir depuis 2008, battu aux élections la semaine dernière.

Lors de sa prestation de serment vendredi dernier, M. Sata a promis à son électorat du changement dès les premiers 90 jours et avait annoncé qu'il entendait "commencer par réduire la taille du gouvernement et ses dépenses".

Le nouveau cabinet est issu du Front patriotique, le parti de M. Sata, mais, petite surprise, des vice-ministres ayant servi dans le gouvernement sortant en font également partie.

Vendredi, le nom du successeur du gouverneur de la banque centrale n'était toujours pas connu.Le départ de Caleb Fundanga, en fonction depuis 2002, a pris les milieux financiers de court."Nous craignons que ce changement surprise puisse signaler que le président Sata souhaite un changement rapide de politique monétaire en Zambie, sachant que son parti a beaucoup critiqué le haut niveau des taux d'intérêt", a commenté un analyste de la Citigroup, parlant d'"une légère inquiétude".

Le mandat de M. Fundanga expirait dans six mois.

Le ministre des Mines sera dirigé par l'ingénieur minier Wilbur Simusa, qui supervisera le secteur le plus prospère du pays, lui assurant une croissance parmi les plus fortes d'Afrique ces dernières années grâce aux cours élevé du cuivre notamment.