Zimbabwe: l'Afrique australe demande un report des élections

15 juin 2013 à 17h29 par La rédaction

MAPUTO (AFP) - (AFP)

Les dirigeants des pays d'Afrique australe, réunis à Maputo, ont demandé samedi au président zimbabwéen Robert Mugabe de retarder les élections présidentielle et législatives prévues le 31 juillet.

"Il est nécessaire que le gouvernement du Zimbabwe demande à la Cour constitutionnelle un délai ultérieur au 31 juillet", a déclaré le secrétaire général de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), Tomaz Salomao, à l'issue du sommet régional ouvert samedi dans la capitale mozambicaine.

Robert Mugabe avait fixé la date des élections législatives et présidentielle au 31 juillet, une date aussitôt rejetée par son Premier ministre et opposant Morgan Tsvangirai qui exige l'adoption de réformes des médias et des forces de l'ordre, inféodés au président, avant la tenue du scrutin.

M. Mugabe s'appuie sur une injonction de la Cour constitutionnelle zimbabwéenne, qui l'a sommé de fixer une date pour les élections avant le 31 juillet.

Les élections au Zimbabwe doivent mettre fin au fragile gouvernement de cohabitation formé sous la pression internationale entre MM.Mugabe et Tsvangirai pour éviter une guerre civile, après les violences qui avaient fait environ 200 morts entre les deux tours de la présidentielle 2008.

Robert Mugabe (89 ans), au pouvoir de façon continue depuis trente-trois ans dans un pays qu'il a conduit à l'indépendance puis à la ruine, entend une nouvelle fois se succéder à lui-même.