Zimbabwe: l'opposition accuse la police d'avoir torturé trois de ses militantes

AFRICA RADIO

15 mai 2020 à 13h43 par AFP

Le principal parti d'opposition du Zimbabwe a accusé la police d'avoir arrêté, frappé et torturé trois de ses jeunes responsables retrouvées vendredi grièvement blessées, deux jours après avoir participé à une manifestation.