Zimbabwe: le cadavre était bourré d'héroïne

Par La rédaction

HARARE (AFP) - (AFP)

La police du Zimbabwe a récemment arrêté deux hommes qui tentaient de récupérer un cadavre bourré d'héroïne à la morgue de Harare, a rapporté la presse locale mardi.

Les deux hommes, soupçonnés de trafic de drogue, ont tenté de prendre le corps d'une "mule" qui contenait 1,4 kilo d'héroïne, rapporte le journal gouvernemental The Herald.

Le mort, Ally Omari Mpili, serait décédé avec cette grosse quantité "de drogue dans son ventre alors qu'il se rendait en Afrique du Sud", selon le journal qui estime à 112.000 dollars (86.000 euros) la valeur de l'héroïne.

Les deux suspects, âgés d'une trentaine d'années, ont été cueillis par des policiers en civil à la morgue puis inculpés de trafic de drogue par un tribunal.

Le juge les a placés en détention préventive jusqu'au 12 novembre, en leur refusant la liberté sous caution.

Une autopsie réalisée le 25 octobre dernier a révélé la présence d'ampoules de couleur crème dans les intestins du défunt", a notamment indiqué le procureur Tungamirai Chakurira devant un tribunal.