Zimbabwe: le président Mugabe fête ses 88 ans dans un stade

Par La rédaction

MUTARE (Zimbabwe) (AFP) - (AFP)

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans un stade de la ville de Mutare, dans l'est du Zimbabwe, pour fêter les 88 ans du président Robert Mugabe.

La cérémonie a commencé par un concours de beauté, qui devait être suivi d'une finale du tournoi de football intitulé "coupe des 88 ans de Bob" et d'un concert de musiciens qui se terminera tard dans la nuit.

Près de 20.000 personnes sont attendues, selon les responsables provinciaux.Pendant que les spectateurs prenaient leurs places, un orchestre militaire jouait des airs à la louange de Robert Mugabe, le plus vieux des chefs d'Etat africains pendant que des majorettes défilaient.

Les partisans de M. Mugabe portaient des T-shirts avec son portrait ou la signature du président.

Des gâteaux, offerts par des entreprises locales, étaient disposés au centre du terrain, dont certains en forme de crocodile, d'autres représentant les montagnes qui entourent Mutare ou les chutes Victoria.

Certains agitaient des drapeaux avec des inscriptions comme "longue vie au président" ou acclamant Mugabe "le lion de l'Afrique".

D'autres dénonçaient l'homosexualité, un des chevaux de bataille du président zimbabwéen, et mettaient en garde les étrangers: "Laissez nos diamants tranquilles", en référence aux énormes gisements récemment découverts près de Mutare, au centre d'une controverse sur de graves atteintes aux droits de l'homme.

Mugabe qui a eu 88 ans mardi a déclaré se "porter comme un charme", exigeant l'organisation de nouvelles élections cette année, avec la ferme intention de se représenter.

Le Premier ministre Morgan Tsvangirai a promis de son côté vendredi de résister à la volonté du président d'organiser de nouvelles élections avant que le pays se soit doté d'une nouvelle Constitution.

Les deux hommes ont formé il y a trois ans un gouvernement d'union nationale.

Leur association avait pour but d'éviter la guerre civile après une sanglante campagne électorale, de redresser une économie exsangue et créer les conditions permettant d'organiser des élections démocratiques (nouvelle Constitution plus libérale, pluralisme des médias, révision de la loi électorale, etc.).